L`accès à la maternité de substitution en Russie est légalement limité aux hommes célibataires et aux couples homosexuels

Tout le monde sait que la Russie est parmi les pays où la maternité de substitution , est un des domaines de technologies de reproduction autorisé par la loi. Actuellement un projet de loi qui limite l`octroi de cette prestation aux couples de même sexe et les hommes célibataires est en cours d`être étudié par les services ad hoc. Les restrictions affecteront également le choix du sexe de l'enfant, sauf seulement les cas où une possibilité de transférer à l`enfant une telle ou telle maladie génétique existe.

Pour les futurs parents qui veulent faire appel à la «maternité de substitution», sauf les indications médicales et socio-économiques disponibles, tels que les exigences de solvabilité et la préparation psychologique seront d`actualité. Quant aux mères porteuses, les auteurs de projet de loi proposent de mettre en œuvre une «limite» sur le nombre d'enfants mis au monde au profit des couples infertiles.

L'impulsion de ce genre de modifications a été provoquée par l'intérêt à la naissance des enfants par une mère porteuse pour la chanteuse russe Alla Pugacheva et son jeune mari Maxim Galkin.